Né sur un trottoir accidenté en 2016, 

Ememem est un de ces fils de bitume qui ont le désordre dans le sang.   

Ses pansements de trottoirs envahissent l'espace public, d'Aberdeen à Barcelone en passant par l'Ecosse, Paris ou Turin. 

En manifestations artistiques 

ou incognito à la lueur des réverbères,  

Ememem rafistole les sols

et leur greffe des accès vers le pays des merveilles.  

Sa technique au sol, baptisée   

« flacking » coule un peu de lumière dans les croûtes homogènes qui 

ensevelissent nos villes...